Formation Manger mains « finger food » (2 Jours)

Contenu

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le grand âge, certaines pathologies (Alzheimer, troubles du comportement alimentaire, etc.) transforment l’instant repas en épreuve.
Nos codes sociaux, notamment ceux cadrant l’instant repas, sont en partie responsables de ce malaise, pourquoi manger assis devant une assiette personnelle, souvent remplie plus que de nécessaire de choses que l’on n’aime pas forcément ? Pourquoi vouloir se servir de couverts…à tout prix ? L’arsenal du repas pourrait faire sourire si ce n’était pas si dramatique, avez-vous déjà vus ces couteaux, cuillères, fourchettes, tordus et dévoyés pour faciliter leur usage ? Ces rebords d’assiettes, pour réussir enfin à « coincer » l’aliment et éviter qu’il s’échappe sur la table.

Jour 1 de 9h00 à 12h00

  • La dénutrition, causes, facteurs, solutions
  • Les divers enjeux du « moment repas »
  • Le concept du « manger main »
  • Réalisation de fiches techniques

Jour 1 de 13h00 à 17h00

  • Mise en pratique de la technique
  • La notion de goût chez le senior, l’adulte ou l’enfant
  • Qualités organoleptiques des produits et nutrition

Jour 2 de 9h00 à 12h00

  • Textures modifiées (mixés et mixés lisses et aliments reconstitués)
  • Adaptation des portions et des plats
  • Hygiène appliquée à ce type d’aliments

Jour 2 de 13h00 à 17h00

  • Mise en pratique de la technique
  • Dégustation

Document en date du 01/06/2020

« Les personnes atteintes de handicap souhaitant suivre cette formation sont invitées à nous contacter directement par mail ou/et téléphone d’ étudier ensemble les possibilités de suivre la formation »

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Réserver cette formation ! (Lieux et dates)

Publics

Équipe de cuisine, personnel au contact des résidents

Objectifs

  • Offrir une autonomie alimentaire aux résidents
  • Construire des fiches techniques de nourriture préhensible avec les mains
  • Programmer, organiser et intégrer dans un plan alimentaire le manger mains

Méthodes et techniques pédagogiques

  • Apports théorique (vidéo, Quizz, Booster) et Pratique
  • Travail en petits groupes (élaboration de fiches techniques appliqué à son établissement)
  • Moyens techniques : vidéoprojecteur, PC portable, paperboard, PowerPoint
  • Support de formation remis aux stagiaires sur clé USB (fiches techniques, règles de conservation)

Modes d'évaluation

  • Test organoleptique sur fiches « aspect, couleur, texture, gout, présentation » évaluation de la pratique
  • Test sous forme de QCM pour l’évaluation des apports théoriques

Pré-requis

Aucun

Temps de la formation

2 jours - 14 heures

Prix

Formation individuelle :
1800 € TTC/01 à 06 personnes dans vos locaux

La formation manger mains qui est aussi appelée la formation finger food est une formation qui vise à apprendre aux équipes de cuisine à concevoir des plats qui se mangent directement avec les doigts, sans utiliser de couverts.

Ces techniques sont notamment très utiles pour les personnes âgées où le repas peut se transformer en épreuve.

Formation finger food et manger main : Objectifs de la maîtrise de cette technique

Pour acquérir l’ensemble des connaissances et des techniques pour maîtriser la réalisation de plats manger mains, notre formation se déroule sur 2 jours.

Certaines personnes ont du mal à mastiquer, avaler ou tenir des couverts en raison d’une maladie ou d’un âge avancé.

C’est pourquoi, se former à cette technique de cuisine va permettre d’aider les personnes ne pouvant pas manger seules et de donner un mode d’alimentation sain, ludique et adapté.

Les 3 objectifs lors de la formation finger food sont les suivants :

  • Faire des fiches techniques présentant les aliments et plats adaptés au manger mains
  • Aider les résidents à manger en autonomie.
  • Programmer un plan alimentaire du manger mains.

On retrouve le principe de finger food dans les milieux hospitaliers, les maisons de retraites où encore dans les EHPAD.

C’est un concept utilisé pour améliorer les prises alimentaires pour les personnes souffrantes. Toutefois, cela peut être insuffisant pour celles qui ont perdu l’appétit, il faut donc enrichir les préparatifs et nous vous formons dans cette démarche.

La finger food : Des plats adaptés pour faciliter la prise des repas

Le personnel qui s’occupe des personnes âgées et l’équipe de cuisine, sont aptes à faire cette formation.

En effet par exemple les résidents atteints d’Alzheimer, perdent le sens du goût et sont assujettis à des tremblements corporels et donc une mobilité réduite.

C’est pourquoi avec cette formation manger mains, la préparation de repas de type finger food est parfaitement adaptées aux malades.

La préparation des aliments se concentre sur des techniques visant à faire des petites bouchées, diversifier les présentations (boulettes, cubes, bâtonnets, etc…) et de prévoir une température convenable afin de ne pas se brûler.

Contenu de la formation finger food / manger mains

Durant le premier jour, nous nous concentrons sur le concept du manger mains, la dénutrition, les enjeux du “moments repas” et la création des fiches techniques.

L’après midi, nous vous formons sur l’évolution du goût au cours de la vie, les qualités organoleptiques de la nourriture, puis nous mettons en pratique ces techniques.

Le dernier jour, nous vous formons sur les portions des repas, leur hygiène et les textures qu’y doivent être modifiées.

Un QCM de fin de formation vous ai donné sur les rapports techniques et un test organoleptique est réalisé.

Une fois la formation validée, vous recevrez votre attestation.

Quelles recettes peut-on réaliser ?

Bien que la liste soit non exhaustive nous pouvons par exemple citer les grands classiques avec la recette des boulettes de viandes, des cubes de coquillettes, des croquettes de riz ou la quiche sans pâtes.
Ce sont différents moyens d’adapter des plats, pour les personnes âgées et malades.

Il est important de bien faire cuire et ne pas trop frire les aliments pour ne pas qu’ils soient dur à mâcher, ne pas utiliser trop d’oeufs, mais également faire attention à la consistance des produits.